ULTRASONOGRAPHY



ECHOGRAPHIE




cases
cas


Retroperiton

 


English Français
--- Arabic
This is a 72-year-old male with a 3-month history of a 10 kg weight loss and a 1-week history of abdominal pain, nausea, vomiting, and constipation.  C'est un Patient âgé de 72 ans avec une perte de 10 Kg de poids depuis 3 mois et présentant depuis 7 jours des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements et une constipation.

 


Hypoechoic, colic carcinoma. The eccentrically thickened bowel wall is demonstrated with a narrow, hyperechoic lumen. Colic carcinoma presenting as a mass in the left iliac fossa.
histology : lieberkuhnian carcinoma
Carcinome colique hypoéchogène. Une Paroi intestinale excentrique épaisse est visible et la lumière intestinale est rétrécie et hyperéchogène. La tumeur se présente comme une masse de la fosse iliaque gauche.
histologie : carcinome lieberkuhnien

 

Colic carcinoma
Carcinome colique

 


English
Click Here


Carcinome colique

Arabic


Pratiquement tous les cancers du colon sont les adénocarcinomes primaires. Les tumeurs du colon font partie des lésions épithéliales de la muqueuse, habituellement dans les polypes ou des glandes adénomateuses. Ces cancers se développent et envahissent le reste de la paroi colique et les structures lymphatiques et vasculaires pour toucher les ganglions régionaux, les structures adjacentes, et organes éloignés, particulièrement le foie.
L'emplacement le plus fréquent des tumeurs coliques chez l'adulte est la région péri-caecale. Il est utile de cibler cette zone chez les patients présentant un remaniement intestinal avec suspicion de carcinome colique, bien que la détection par échographie soit habituellement fortuite.

Echographie :
Les anses normales ont un aspect typique à l'échographie. En général elles ont un aspect en cible ou en œil de bœuf avec un centre hyperéchogène et un anneau hypoéchogène en périphérie. En fait, il y a trois couches hyperéchogènes et deux couches hypoéchogènes : la couche hyperéchogène interne résulte de la réflexion d'interface entre la lumière et la surface de la muqueuse. La deuxième couche est hypoéchogène et résulte de la combinaison de la muqueuse profonde et de la musculaire muqueuse. La troisième couche est hyperéchogène et résulte du sous muqueuse. La quatrième couche est hypoéchogène et représente la musculaire. La couche externe finale est hyperechoic et résulte de la réflexion d'interface entre la musculaire et la séreuse ou l'adventice (graisse péri-intestinale). Ces cinq couches sont plus visibles à l'échographie endoscopique qu'à l'échographie traditionnelle trans-abdominale.
A l'échographie, les tumeurs du côlon provoquent un épaississement hypoéchogène ou hétérogène de la paroi intestinale, c'est l'aspect en cible parfaite ou en cible atypique. Une tumeur colique apparaît typiquement comme une masse hypoéchogène ou hétérogène avec une lumière hyperéchogène remplie de gaz hyperéchogène et excentrique Cependant elle ne peut pas être différencié d'une masse inflammatoire à l'échographie. Un flux sanguin au doppler est habituellement visualisé dans les masses inflammatoires et malignes. D'autres signes incluent l'épaississement irrégulier et localisé de la paroi colique, des contours irréguliers, le manque de péristaltisme habituel, et une absence de l'aspect normal de la paroi colique.
Avec l'échographie à haute résolution la rupture des différentes couches intestinales peut être visible. Les lésions malignes sont plus fréquentes chez les patients présentant une épaisseur augmentée de paroi intestinale, un envahissement asymétrique, une perte de la stratification habituelle des couches intestinales.
Lors de la découverte d'une lésion colique, une recherche d'adénopathies métastatiques et de métastases hépatiques devrait être faite. L'obstruction intestinale est un mode peu commun de présentation du carcinome du colon. Avec des anses proximales remplies de liquide, la lésion obstructive intestinale peut être directement visualisée.
La découverte d'une masse du côlon inciterait normalement à un lavement baryté, pour voir la nature, la grandeur et la position de la masse. Avec la scanner CT la malignité sera confirmée. L'avantage de l'échographie par rapport au lavement baryté est de montrer la tumeur elle-même, plutôt que juste une lumière intestinale rétrécie. Le rôle de l'échographie chez les patients présentant un carcinome colique connu est aussi d'identifier la présence de métastases éloignées, en particulier dans le foie, car les métastases du carcinome colorectal sont particulièrement favorables à la résection curative.
Les métastases hépatiques d'une tumeur primaire du côlon sont habituellement hyperéchogènes (échogénicité accru par rapport au foie normal); mais peuvent également être hypoéchogènes (échogénicité diminué).
Le gros lymphome intestinal représente 1,5 % de toutes les tumeurs abdominales. Il est habituellement non différentiable d'un carcinome, donnant un signe typique ou atypique en cible. Cependant l'épaisseur des anses tend à être hypoéchogène dans le lymphome que le carcinome intestinal.

Diagnostic différentiel:
* Maladie inflammatoire intestinale.
* Infarctus intestinal.
* Hématome intra-mural.
* La masse ou abcès diverticulaire
* Métastases
* Lymphome

 


 
© MedicalECHO.net
© MedicalSONO.net

ultrasonography echography ultrasound sonography échographie echographie ultrasonographie ultrason us doppler color couleur energies énergie radiology radiologie scan film cliché body probe sonde endovaginal endovaginale transvaginal endorectal endorectale abdominal gynécologie gynecology gynecologie obstétrique obstetrique obstetric accouchement delivery birth médecine medecine medicine pédiatrie pediatrics pregnancy grossesse fetus foetus Fœtus fetuses Uterus Utérus ovary ovaire cervix col brest sein mammaire placenta liver foie gallbladder vesicule vésicule pancreas pancréas spleen rate Intestine colon grele grêle appendix appendice appendicitis appendicite stomach estomac proctology proctologie rectum thyroide thyroïde adrenal surrenale surrénale kidney rein bladder vessie prostate urology urologie testicle testicule scrotum heart cardiology coeur cœur cardiologie lung poumon plèvre pleura salivary salivaire vasculaire orl vascular peritonea peritoine péritoine peritoneal adénopthie adénopathie adenopathy brain cerveau neurologie neurology Skeleton muscle squelette articulation cancer carcinoma carcinome tumor tumeur maligne malignant malin benign bénin maladie diseases gastrology gastrologie kyste cyst.