ULTRASONOGRAPHY



ECHOGRAPHIE




cases
cas


Retroperiton

 

Goubaa Mohamed MD Djerba Tunisia

English Français
--- Arabic
This is a 5-month-old male with 2-day history of blood in his stools and vomiting.
An abdominal ultrasound examination was performed.
C'est un nourrisson âgé de 5 mois avec à l'anamnèse, et depuis deux jours, une émission de selles sanglante accompagnées de vomissements.
Un examen échographique a été pratiqué.


intussusception ultrasonography

invagination intesinale échographie


ulrasound doppler intestine


colon grele invagination echographie




bowel intussusception

 

ileocolic intussusception with target sign is clearly shown in this patient : classical appearance of a pseudokidney or donut sign.
Short-axis view of a loop of intestine shows multiple con-centric rings of increased and decreased echogenicity and thickening of the outer intestine layer typical of an intussusception (scans : 1, 2 and 3). Longitudinal sonography reveals a sandwichlike appearance of the alternating loops of bowel with a loop-within-loop appearance (scan 4).
From the multiple images, it can be appreciated that the structure changes with time. At real-time, peristaltic motion was seen.
Color Doppler view shows detectable internal vascularity, which indicates a low likelihood of bowel wall necrosis (scan 5). Indeed :
Evolution : Mass was successfully reduced during preliminary barium enemaexamination, without surgery.

L'invagination iléo-colique avec l'aspect en cible est clairement visible chez ce patient : aspect classique d'un signe de pseudo-rein ou de beignet. Transversalement on voit une anse intestinale interne avec des anneaux concentriques multiples faites d'alternances de couches hyperechogènes et hypoéchogènes et un épaississement de la boucle intestinale externe qui enveloppe le tout et ceci est évocateur d' invagination(clichés : 1, 2 et 3). La coupe longitudinale montre un aspect semblable au " sandwich " avec un aspect " d'une anse dans l'anse (cliché 4).
Sur les multiples images, on peut constater que la structure change avec le temps. Le suivie en en temps réel a montré des mouvements péristaltiques.
Le Doppler couleur montre une vascularisation de l'anse interne, indiquant une faible probabilité de nécrose de la paroi intestinale (cliché 5). En effet :
Évolution : La masse a été réduite avec succès au cours de l'examen préliminaire par un lavement baryté, sans recours à la chirurgie.



 

 

 

 

 

 

 

Intussusception, Child Invagination, Enfant

 


English
Click Here


Invagination

Arabic

L'invagination intestinale est l'intrusion d'un segment d'intestin dans le lumière des anses adjacentes. C'est une urgence pédiatrique fréquente, particulièrement chez les petits enfants: entre 3 mois et 3 ans, et tend à toucher la région iléo-cæcale.
La triade la plus fréquente des symptômes cliniques chez ces enfants en cas d'invagination intestinale inclut la douleur abdominale, les vomissements, et les selles sanglantes. L'enfant se présente parfois avec une masse palpable. L'invagination peut avoir pour conséquence la nécrose et plus tard la perforation intestinale nécessitant la chirurgie.

Echographie :
La sensibilité de l'échographie dans le diagnostic de l'invagination est presque de 100 %.
Les aspects échographiques d'une anse digestive dans une autre anse sont caractéristiques et l'aspect échographique classique de l'invagination inclut l'aspect en " beignet " ou en cible et l'aspect de " pseudo-rein" et le signe "sandwich". Le signe du beignet se traduit par un noyau hyperéchogène central entouré par un bord hypoéchogène d'épaisseur homogène. Un centre tubulaire hyperéchogène est vu longitudinalement, couvert par un anneau hypoéchogène, ressemblant à un pseudo-rein. L'échographie longitudinale montre aussi un aspect de en sandwich alternant des boucles intestinales avec un aspect " d'une anse dans l'anse ".
Il n'est pas rare de voir du liquide péritonéal libre ou de l'ascite au cour de l'invagination intestinale. Aussi, des anses intestinales dilatées, obstruées et remplies de liquide peuvent être visible près de l'invagination.
Le Doppler couleur peut être employé pour aider à déterminer si des anses impliquées devraient être médicalement réduites (traité avec le lavement baryté ou la pression de liquide ou l'insufflation d'air) ou chirurgicalement réséquées L'incapacité de détecter un flux sanguin dans l'invagination augmente la probabilité de la nécrose et prévoit la nécessité de la chirurgie. L'absence d'écoulement sanguin dans les parois intestinales signifie que l'anse est probablement nécrosée et nécessitera une résection chirurgicale. La détection d'écoulement sanguin est rassurante et si la vascularisation au doppler couleur est adéquate dans l'anse interne, il y a de forte chance pour la réussite réduction médicale.

Différentiel :
L'invagination est une cause fréquente d'obstruction intestinale chez les enfants et dans ce cas les invaginations sont habituellement idiopathiques.
Chez les adultes, approximativement 90% sont associés à une masse inductrice de l'invagination (polype, lipome, hamartome, tumeur stromale, lymphome, métastases, cancer). D'autres causes chez les adultes incluent le diverticule de Meckel et la sprue cœliaque.
Les anses, circulaires, présentent habituellement un aspect en cible. l'aspect anormal en cible en raison des anses asymétriques et épaissie peut être visible dans les conditions suivantes :
- Invagination.
- Appendicite.
- La maladie de Crohn.
- la maladie diverticulaire.
- tuberculoses.
- Tumeurs (l'adénocarcinome, tumeurs bénignes de la paroi intestinale, lymphome, carcinome, leiomyosarcome, implants).
- Pancréatite.
- Amyloidose.
- La maladie de Whipple.
- hématome intra-mural.
- Duplication Kystique.
- pneumatose colique ou intestinale.
- Radiation intestinale.

Traitement:
Le diagnostic par le lavement baryté est, en lui même, thérapeutique dans approximativement 80% des cas en raison de l'écoulement rétrograde du baryte par le grand intestin. Comme la baryte remplie et augmente la taille du colon, la pression peut spontanément réduire l'invagination.
L'insufflation d'air est aussi employé pour réduire l'invagination en utilisant des pressions allant jusqu'à 120 mmHg.
Les contre-indications principales à tenter une réduction non-chirurgicale sont la péritonite et le pneumo-péritoine. On a rapporté qu'un certain nombre de caractéristiques échographiques sont associés à un taux diminué de succès de réduction douce, non-chirurgicale : une bordure hypoéchogène plus grande que 1 cm, l'absence de flux sanguin au Doppler couleur, ou une grande quantité de liquide intra-intestinale en amont de l'invagination, mais ces signes ne sont pas des contre-indications formelles à une tentative soigneuse de réduction non-chirurgicale. Approximativement 10% des invaginations initiales récidivent qu'il soit traitées médicalement ou chirurgicalement. Le taux global de mortalité d'invagination est moins de 1%.
Sans traitement, le patient peut avoir des complications, telles que l'obstruction intestinale, la perforation, la péritonite, et l'ischémie, qui pourrait conduire à l'œdème ou à la gangrène des intestins.

Bibliographie :
1 : Patsikas MN, Papazoglou LG, Jakovljevic S, Dessiris AK. Color Doppler ultrasonography in prediction of the reducibility of intussuscepted bowel in 15 young dogs.
2 : Ozguner IF, Savas C, Baykal B. Ileoileal invagination without obstruction in a four-year-old boy. J Pediatr Surg. 2004 Oct;39(10):1595-6.
3 : Grant RL, Piotto L. Benefits of sonographic-guided hydrostatic reduction opposed to air reduction in a case of intussusception due to lymphoma. Australas Radiol. 2004 Jun;48(2):264-6.
4 : Sorantin E, Lindbichler F. Management of intussusception. Eur Radiol. 2004 Mar;14 Suppl 4:L146-54. Review.
5 : Tellado MG, Liras J, Mendez R, Somoza I, Sanchez A, Mate A, Requejo I, Rios J, Vela D. [Ultrasound-guided hydrostatic reduction for the treatment of idiopathic intestinal invagination] Cir Pediatr. 2003 Oct;16(4):166-8. Spanish.
6 : Henrikson S, Blane CE, Koujok K, Strouse PJ, DiPietro MA, Goodsitt MM. The effect of screening sonography on the positive rate of enemas for intussusception. Pediatr Radiol. 2003 Mar;33(3):190-3. Epub 2002 Dec 12.
7 : Rubi I, Vera R, Rubi SC, Torres EE, Luna A, Arcos J, Paredes R, Rodriguez J, Velasco B, Garcia M. Air reduction of intussusception. Eur J Pediatr Surg. 2002 Dec;12(6):387-90.
8 : Crystal P, Hertzanu Y, Farber B, Shabshin N, Barki Y. Sonographically guided hydrostatic reduction of intussusception in children. J Clin Ultrasound. 2002 Jul-Aug;30(6):343-8. Review.
9 : 124: Mirilas P, Koumanidou C, Vakaki M, Skandalakis P, Antypas S, Kakavakis K. Sonographic features indicative of hydrostatic reducibility of intestinal intussusception in infancy and early childhood. Eur Radiol. 2001;11(12):2576-80. Epub 2001 Aug 2.
10 : Sofia S, Casali A, Bolondi L. Sonographic diagnosis of adult intussusception. Abdom Imaging. 2001 Sep-Oct;26(5):483-6.
11 : Tiao MM, Wan YL, Ng SH, Ko SF, Lee TY, Chen MC, Shieh CS, Chuang JH. Sonographic features of small-bowel intussusception in pediatric patients. Acad Emerg Med. 2001 Apr;8(4):368-73.
12: Yoon CH, Kim HJ, Goo HW. Related Articles, Links Intussusception in children: US-guided pneumatic reduction--initial experience. Radiology. 2001 Jan;218(1):85-8.
13 : Smoljanic Z, Zivic G, Krstic Z, Milanovic D, Vukanic D, Lukac R. [Intestinal intussusception in children. Ultrasonic diagnosis] Srp Arh Celok Lek. 2000 Jul-Aug;128(7-8):259-61. Serbian.
14 : Shehata S, El Kholi N, Sultan A, El Sahwi E. Hydrostatic reduction of intussusception: barium, air, or saline? Pediatr Surg Int. 2000;16(5-6):380-2.
15: Cerro P, Magrini L, Porcari P, De Angelis O. Sonographic diagnosis of intussusceptions in adults. Abdom Imaging. 2000 Jan-Feb;25(1):45-7. Erratum in: Abdom Imaging 2000 Jul-Aug;25(4):453. Macrini, L
16: Britton I, Wilkinson AG. Ultrasound features of intussusception predicting outcome of air enema. Pediatr Radiol. 1999 Sep;29(9):705-10.
17 : Hanquinet S, Anooshiravani M, Vunda A, Le Coultre C, Bugmann P. Reliability of color Doppler and power Doppler sonography in the evaluation of intussuscepted bowel viability. Pediatr Surg Int. 1998 Jul;13(5-6):360-2. Review.
18 : Stanley A, Logan H, Bate TW, Nicholson AJ. Ultrasound in the diagnosis and exclusion of intussusception. Ir Med J. 1997 Mar;90(2):64-5.
19 : Jequier S, Argyropoulou M, Bugmann P. Ultrasonography of jejunal intussusception in children. Can Assoc Radiol J. 1995 Aug;46(4):285-90.



 
©Medicalechography.com