ULTRASONOGRAPHY



ECHOGRAPHIE




cases
cas


Retroperiton

 

Goubaa Mohamed MD Djerba Tunisia

English Français
--- Arabic
This is a 43-year-old female with history of infertility. The patient also complained constipation and increasing abdominal girth. An ultrasound study was performed. Voici le cas d'une patiente de 43 ans avec une histoire de stérilité primaire. Elle se plaint de constipation et d'une distension abdominale. Un examen échographique a été pratiquée.

 

Transvaginal sonography Echographie endovaginale

definitive treatment is hysterectomy : the removed mass : En Chirurgie: hystérectomie et ablation d'un gros utérus en boule.

The follow-up study : 2 years later : only the cervix Contrôle : 2 ans plus tard

Click on the image below
Cliquez sur les images en bas

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 years later
2 ans plus tard

A15-cm solid mass is seen above the bladder. The mass abuts the uterine fundus (Scan 1) but is not separate from the uterus (Scan 2 : transvaginal scanning). Here, It is difficult to tell the difference between adenomyosis and fibroids. Adenomyosis were confirmed by pathologic examination.
Abdominal hysterectomy were performed. The postoperative period of the patient was uneventful.
Conclusion:

Extreme enlargement of the uterus is possible due to adenomyosis alone (1).

Masse solide de 15 cm est visible au dessus de la vessie (cliché 1). la masse est au dépend de l'utérus et c'est visible par échographie endovaginale (cliché 2). Ici, il est difficile de différencier, ici, entre une fibrome et une adénomyose utérine. L'étude anatomopathologique confirme l'adénomyose.
Conclusion :
l'élargissement important de l'utérus peut avoir comme unique cause l'adénomyose.
Adenomyosis Adénomyose Utérine _______________

 

English
Click Here

Français
Adénomyose

Arabic

L'adénomyose, habituellement, touche peu de femme après 40 ans. Elle se caractérise par l'invasion locale ou diffuse du myomètre utérin par des nids de tissu endometrial engendrant ainsi un élargissement du myomètre. Ainsi le diagnostic d'adénomyose est suspecté si l'utérus parait large et tendre au toucher vaginal. Cependant, le diagnostic de l'adénomyose par cette méthode est imprécis, et d'autres causes tel le fibrome, l'endométriose, les polypes sont souvent retrouvés comme cause de saignement et de gêne. Le diagnostic peut être suspecté par l'apparence de l'utérus a l'échographie, bien que il est difficile de dire avec certitude s'il s'agit d'une adénomyose ou d'un fibrome.
L'échographie endovaginale est aussi performante que l'IRM dans l'adénomyose en cas d'utérus sans myome, alors que L'IRM pourrait être recommandée chez les patiente présentant en plus un leiomyome (6). La combinaison de l'échographie et de L'IRM présente un niveau d'exactitude élevé pour l'élimination de l'adénomyose (7).
Bien que l'adénomyose est considérée comme une variante de l'endométriose, elle est différente car elle se comporte différemment.
L'adénomyose est classé par certains auteurs en 3 catégorie selon la localisation de la lésion : Basale, profonde et superficielle. Iribane et all suggère une nouvelle catégorie: L'adénomyose cystique intramurale.

Physiopathologie:
Pathologiquement, L'adénomyose est que le stroma et/ou les glandes endometriales hétérotopiques sont localisés plus profondément au delà de la jonction endometrio-myometrale et l'invasion du myomètre par du tissu endometrial donne un élargissement de l'utérus.
En l'absence de fibrome, l'atteinte diffuse de l'utérus a l'échographie témoigne de la sévérité de l'adénomyose. La visualisation de l'endomètre ne peut rassurer de la sévérité de l'adénomyose (4).
Cette affection est rarement isolée. Elle est associée dans 62% des cas a un fibrome. Les symptômes et les signes sont les mêmes dans les 2 cas (5).

Symptômes:
L'adénomyose peut être asymptomatique. Les signes sont : Douleurs au moment des règles, saignement peu abondant mais régulier, douleur pelvienne (20), la non réponse a l'hormonothérapie, ou a l'évacuation de l'utérus.
L'adénomyose peut causer la stérilité.


Echographie :
L'échographie pelvienne fournit un diagnostic précis dans la majorité des cas. Mais plus que cette voie pelvienne l'échographie endovaginale est aussi précise que l'IRM dans le diagnostic d'adénomyose (13). La sensibilité et la spécificité de la méthode endovaginale sont respectivement 82 -89 et 67-89% (12 , 13 , 14 , 16).
L'aspect échographique de l'utérus et ses contours, en cas d'atteinte diffuse, peuvent être normal mais occasionnellement l'adénomyose peut être focale et peut donner une déformation de la paroi. Rarement aussi, l'aspect focal est celui d'un nid d'abeille formé par les formations kystiques adénomyosiques.
L'endométriose et l'adénomyose peuvent coexister dans 30% des cas.
Le Diagnostic d'adénomyose est suspecté lorsque l'utérus parait large alors que le texture du myomètre, les contours, et la cavité centrale paraissent normaux. Le leiomyome, et d'autre pathologie focale de l'utérus sont caractérisé par un élargissement local ou global de l'utérus mais avec une texture et des contours utérins anormaux en plus de la non visualisation ou le déplacement de la cavité centrale utérine (17).
les caractéristiques échographiques évoquent L'adénomyose sont : une texture inhomogène et tacheté du myomètre, un élargissement et un aspect globulaire de l'utérus, des espaces de petits kystes dans le myomètre, et un endomètre visible mais mal limité (8, 18). La présence de striation de part et d'autre de l'endomètre, de nodules échogènes ou l'asymétrie de l'épaisseur du myomètre améliore la spécificité de l'échographie endovaginale dans le diagnostic d'adénomyose (9). La visualisation de kyste d'endométriose dans l'une des ovaires, par cette méthode d'exploration, contribue à la certitude de diagnostic (19).

Diagnostic Différentiel :
Leiomyome
Carcinome endometrial.


Traitement :
le traitement de l'adénomyose symptomatique est l'hystérectomie. Les patients sans ou avec seulement une pénétration endometriale moins de 2,5 mm (adénomyose superficielle) ont un bon résultat avec l'ablation de ces foyers. Les patientes avec une profondeur de pénétration endometriale de plus de 2,5 mm (adénomyose profonde) ont habituellement des problèmes et doivent pratiquer une hystérectomie (10). L'hystérectomie est nécessaire dans les cas sévères d'adénomyose.
D'autres traitements conservateurs sont utilisés : les agonistes de la Gonadotropin-releasing hormone (GnRH) utilisés dans le traitement de la stérilité peuvent être utilisés pour l'adénomyose. L'adénomyose répond également au oestrogènes. Récemment, l'embolisation de l'artère utérine peut soulager les signes et les symptômes de l'adénomyose (2).

Références:
1: Gynecol Obstet Invest. 2004 Aug 24;58(4):216-218. A Case of Adenomyosis per se with a Uterine Weight of 475 g. Harmanli OH, Shen T, Zhu S, Chatwani AJ. Department of Obstetrics and Gynecology, Temple University School of Medicine, Philadelphia, Pa., USA.
2: Clin Radiol. 2004 Jun;59(6):520-6. Uterine artery embolization for adenomyosis without fibroids. Kim MD, Won JW, Lee DY, Ahn CS. Diagnostic Radiology, Bundang CHA General Hospital, Pochon CHA University, 351 Yatap-dong, Bundang-gu, Sungnam-si, Kyonggi-do, Sungnam, South Korea. mdkim@cha.ac.kr
3: Ultrasound Obstet Gynecol. 2002 Dec;20(6):605-11. Comment in: Ultrasound Obstet Gynecol. 2003 Jun;21(6):626-7. Limitations of transvaginal sonography for the diagnosis of adenomyosis, with histopathological correlation. Bazot M, Darai E, Rouger J, Detchev R, Cortez A, Uzan S. Department of Radiology, Hopital Tenon, Paris, France. marc.bazot@tnn.ap-hop-paris.fr
4: AJR Am J Roentgenol. 2002 Aug;179(2):379-83. Sonographic findings in patients with adenomyosis: can sonography assist in predicting extent of disease? Hulka CA, Hall DA, McCarthy K, Simeone J. Department of Radiology, Massachusetts General Hospital, 55 Fruit St., Boston, MA 02114, USA.
5: Tunis Med. 2001 Aug-Sep;79(8-9):447-51. [Adenomyosis: analysis of 35 cases] Ben Aissia N, Berriri H, Gara F. Service de gynecologie-obstetrique, CHU Mongi Slim La Marsa.
6: Hum Reprod. 2001 Nov;16(11):2427-33. Ultrasonography compared with magnetic resonance imaging for the diagnosis of adenomyosis: correlation with histopathology. Bazot M, Cortez A, Darai E, Rouger J, Chopier J, Antoine JM, Uzan S. Department of Radiology, Hopital Tenon, 4 rue de la Chine, 75020, France. marc.bazot@tnn.ap-hop-paris.fr
7: Fertil Steril. 2001 Sep;76(3):588-94. Magnetic resonance imaging and transvaginal ultrasonography for the diagnosis of adenomyosis. Dueholm M, Lundorf E, Hansen ES, Sorensen JS, Ledertoug S, Olesen F. Department of Gynecology and Obstetrics, Aarhus University and Aarhus University Hospital, Aarhus, Denmark. hjorth@dadlnet.dk
8: J Ultrasound Med. 2000 Aug;19(8):529-34; quiz 535-6. Adenomyosis: sonographic findings and diagnostic accuracy. Bromley B, Shipp TD, Benacerraf B. Department of Obstetrics and Gynecology, Massachusetts General Hospital, and Brigham and Women's Hospital, Harvard Medical School, Boston, USA.
9: Radiology. 2000 Jun;215(3):783-90. Adenomyosis: US features with histologic correlation in an in-vitro study. Atri M, Reinhold C, Mehio AR, Chapman WB, Bret PM. Department of Radiology, McGill University, Montreal General Hospital, Quebec, Canada. mostafa_atri@pmh.toronto.on.ca
10: Hum Reprod Update. 1998 Jul-Aug;4(4):350-9. The response of adenomyosis to endometrial ablation/resection. McCausland V, McCausland A. Department of Obstetrics and Gynecology, University of Southern California, Los Angeles County Medical Center, Women and Children's Hospital, Los Angeles, 90033, USA.
11: Hum Reprod Update. 1998 Jul-Aug;4(4):323-36. Surgical and medical treatment of adenomyosis. Wood C. Department of Obstetrics and Gynaecology, Monash University, Melbourne, Australia.
12: Hum Reprod. 1998 Oct;13(1O):2884-7. Transvaginal ultrasonography versus uterine needle biopsy in the diagnosis of diffuse adenomyosis. Vercellini P, Cortesi I, De Giorgi O, Merlo D, Carinelli SG, Crosignani PG. Clinica Ostetrica e Ginecologica Luigi Mangiagalli, University of Milano, Italy.
13: Radiology. 1996 Apr;199(1):151-8. Diffuse adenomyosis: comparison of endovaginal US and MR imaging with histopathologic correlation. Reinhold C, McCarthy S, Bret PM, Mehio A, Atri M, Zakarian R, Glaude Y, Liang L, Seymour RJ. Department of Diagnostic Radiology, Montreal General Hospital, McGill University School of Medicine, Quebec, Canada.
14: Radiology. 1995 Dec;197(3):609- 14. Diffuse uterine adenomyosis: morphologic criteria and diagnostic accuracy of endovaginal sonography. Reinhold C, Atri M, Mehio A, Zakarian R, Aldis AE, Bret PM. Department of Diagnostic Radiology, Montreal General Hospital, Quebec, Canada.
15: Akush Ginekol (Mosk). 1994;(2):40-3. [A clinico-morphological comparison of the ultrasonic criteria of adenomyosis] [Article in Russian] Damirov MM, Bakuleva LP, Shabanov AM, Sliusar' NN.
16: Fertil Steril. 1992 Jul;58(1):94-7. Comment in: Fertil Steril. 1993 Feb;59(2):479. Transvaginal ultrasonography in the diagnosis of diffuse adenomyosis. Fedele L, Bianchi S, Dorta M, Arcaini L, Zanotti F, Carinelli S. Istituto Ostetrico-Ginecologico L. Mangiagalli, Universita di Milano, Italy.
17: J Ultrasound Med. 1987 Jul;6(7):345-9. Uterine adenomyosis. A difficult sonographic diagnosis. Siedler D, Laing FC, Jeffrey RB Jr, Wing VW.
18: AJR Am J Roentgenol. 1987 Apr;148(4):765-6. Sonographic findings in adenomyosis of the uterus. Bohlman ME, Ensor RE, Sanders RC.
19: Nippon Sanka Fujinka Gakkai Zasshi. 1986 Nov;38(11):2073-7. Ultrasonography for the diagnosis of adenomyosis. Murao F, Hata K, Shin K, Hata T, Yoshino K, Yamamoto K, Takahashi K, Kitao M.
20: Diagn Gynecol Obstet. 1982 Summer;4(2):105-6. The preoperative diagnosis of adenomyosis. Weseley AC.

 

 

 

 


 
Medicalechography.com